Le statut d’auto-entrepreneur

Ce dispositif s’adresse plus particulièrement aux personnes qui ne veulent pas nécessairement créer une société commerciale pour exercer leur nouvelle activité et souhaitent pouvoir débuter ou arrêter facilement leur activité indépendante, y compris en étant déjà salarié ou retraité.

Il est réservé aux entreprises ayant un chiffre d’affaires maximum de :

  • 32.000 € HT pour les prestataires de service,
  • 80.000 € HT pour une activité commerciale.

De nombreux avantages et simplifications sont prévus, certains s’appuyant sur le régime fiscal des micro-entreprises déjà en vigueur.

Je ne développerai pas plus avant ce sujet (ne concernant pas particulièrement - du moins au début - les experts-comptables), et vous invite à recueillir plus d’informations sur le portail des auto-entrepreneurs.